Château de Gaillon _ 5 mai 2018


Samedi 5 mai à 14h30

Visite découverte : Le château de Gaillon et le festival « aquarell’eure »

Sous un beau soleil, nous nous retrouvons à Gaillon pour découvrit le château : c’est Marion qui nous accueille. On doit beaucoup à ce château de Gaillon, premier château de style Renaissance construit en France. D’abord, ici était édifié un château fort stratégique,

bâti sur une hauteur dominant la Seine et défendant ainsi une des entrées du Duché de Normandie.

En 1263, Saint Louis en fait don aux Archevêques de Rouen. En 1453 le cardinal Guillaume d’Estouteville entreprend des gros travaux pour protéger le château de la ruine. Mais c’est Georges 1er d’Amboise, Cardinal Archevêque de Rouen, légat du Pape, qui va le transformer en Palais à partir de 1494. Il va l’agrandir en construisant la grande maison, puis les bâtiments du nord-ouest, la chapelle basse, la cour des cerfs, le portail jardin et enfin, l’amorce du magnifique jardin.

En 1510, le château est quasiment terminé, le cardinal d’Amboise meurt le 25 mai de cette même année, il ne sera venu que dix huit fois à Gaillon. C’est le neveu du Cardinal, Georges II d’Amboise qui prendra sa suite : il continuera l’œuvre de son oncle et les Archevêques de Rouen feront de Gaillon leur résidence d’été.

A la Révolution le château est vendu, une grande partie sera détruite pour servir de carrière de pierres. Des éléments de sculptures sont vendus en 1812, le château de Gaillon devient prison de 1817 à 1827 et des bâtiments pénitenciers sont construits. L’établissement carcéral persistera jusqu’en 1905. Le château devient propriété privée en 1945, un certain Monsieur Akoum en est propriétaire, il fera démolir un grand bâtiment et fera paraître une petite annonce « A vendre boiseries et sculptures ».

En 1975, le château de Gaillon est acquis par l’Etat qui va le restaurer : le château sera ouvert au public en 2011. C’est un monument magnifique que nous est présenté actuellement, merveilleusement restauré qui nous permet un clin d’œil à l’architecture Renaissance en Normandie.

Les explications de notre guide ont été très claires et très complètes. Une superbe maquette exposée à l’intérieur du château et réalisée par Monsieur Duval, un passionné d’histoire, nous permet d’avoir une visualisation du château au temps de sa splendeur.

Après la visite du château, c’est à travers le Festival « Aquarell’Eure » que nous avons découvert la petite ville de Gaillon au pied de son château et autour de son église. Ce festival de peinture rassemble, tous les deux ans, quelques uns de nos meilleurs peintres aquarellistes qui exposent leurs œuvres dans différents endroits de la ville. Les amateurs ne sont pas oubliés puisque les commerçants leurs ouvrent les vitrines de leur magasin dans la rue principale. Une très belle animation qu’il faut visiter tous deux ans.