La chapelle Ste Anne de Bolbec _ 20 mars 2016


En 1896, Louis Desgenétais fit don du terrain nécessaire à la construction de cette chapelle pour honorer la mémoire de ses parents. Son épouse, Anne décède en 1900 et c’est en sa mémoire que la chapelle va porter le nom de « Ste Anne »
La première pierre est posée le 26 juillet 1902.

Cette chapelle mélange le style « byzantin » , maçonnerie ajourée imitation des moucharabiehs, et le style cauchois avec cette superposition de lits de silex et de chaînages en briques.
Elle a été réalisée par l’architecte Edmond Navarre, qui a voulu privilégier les matériaux locaux et a fait travailler la plupart du temps des entrepreneurs bolbécais.
La devise au dessus de la porte peut être traduite en ces termes « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués par le travail, je vous reposerai » Cette phrase s’adresse aux ouvriers de l’usine dont le travail est pénible, mais qui seront aidés par la religion. C’est ce que pense Louis Desgenétais.

Les fresques sont dues à Paul Baudoüin, artiste né à Rouen en 1844, grand rénovateur de la fresque en France.

Nous pouvons encore admirer les cartons et poncifs qui furent utilisés.
Les spécialistes de cette chapelle , Jacques Levaray et Philippe Lhommet nous expliquent : « Le fresquiste réalise les cartons , dessins grandeur nature, qu’il piquette sur les poncifs, feuilles de papier servant à décalquer les dessins sur les murs par projection dans les trous du piquetage, de poudre colorée appelée ponce d’où le nom de poncif »

Sainte Agnès et Sainte Marguerite seraient le portrait des filles de Louis : Anne décédée enfant et Marguerite, future comtesse de Castelbajac.

La fresque de Sainte Anne pose des question, car Ste Anne est une femme vieillissante à la naissance de sa fille Marie.

Cette visite passionnante mérite vraiment une visite, alors n’hésitez pas, venez nombreux voir cette chapelle, si méconnue du grand public.