Lumineuses projections_9 décembre 2016


C’est le vendredi 9 décembre à 14h 30, que nous sommes allés au Musée National de l’Education (MUNAE ) pour admirer ces lumineuses projections.

MUNAE : ravissant petit musée, situé rue Eaux-de-Robec dans la splendide maison des « Hauts Mariages » , une demeure à pans de bois et encorbellement et au passé historique très riche, compte tenu des professions de ses divers propriétaires. A travers les objets et une salle de classe reconstituée, c’est toute l’histoire de l’éducation nationale qui défile sous nos yeux.

Mais aujourd’hui, point de dictée ou d’arithmétique, c’est des "lumineuses projections" dont il sera question.

La lanterne magique est née au XVIIe siècle.
Seules les bougies et lampes à huile peuvent offrir assez de lumière pour projeter ces images.

C’est un colporteur itinérant qui va de village en village, parfois accompagné d’un animal, un singe ou une marmotte.

Parfois c’est le singe qui veut utiliser la lanterne de son maître mais qui « oublie d’éclairer sa lanterne »

Peu à peu la lanterne devient un jouet et entre dans les milieux bourgeois.

On peut voir ainsi des fables, les contes de ma mère l’oye.
Remarquez qu’il faut mettre la plaque, la tête en bas.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle la projection lumineuse n’est plus seulement, « magique » , elle devient pédagogique.
En 1896, on demande aux hussards noirs de la république de faire des conférences et des cours du soir.
Mais une plaque de verre c’est lourd et fragile, voilà pourquoi des vues sur papier font bientôt leur apparition.

Inventé en 1895, le cinéma montre des images capables de figurer le mouvement.

Je ne peux résister à vous monter cet instituteur monté sur son « lumicycle »

L’enseignant est dépossédé de son rôle pédagogique, alors cohabitent images fixes qui laissent la parole au maître et la vue animée qui fait voir la vie et le mouvement.

Pathé et Gaumont ont le quasi monopole de ces petits films qui seront ensuite projetés dans les classes, puis viendront vite les diapositives .

Pour nous aujourd’hui, à l’époque des smartphones et des tablettes, que ce fut amusant de faire ce retour dans le passé. Merci à notre conférencière qui a su nous passionner.

MUNAE : 185 rue eau de Robec
https://www.reseau-canope.fr/musee/