Saint Pierre de Varengeville _ 26 janvier 2017


Jeudi 26 janvier à 14h30

Exposition Vervisch

Nous nous somme retrouvés au centre d’Art Contemporain de la MATMUT, dans le cadre du magnifique château de Saint Pierre de Varengeville. Le but était de découvrir une exposition du peintre sottevillais Dominique Vervisch intitulée « ANTHROPOCENE PINGUIN » , une exposition bien en phase avec la température de ce mois de janvier.

C’est un conférencier maison, Mickaël qui nous accueille. Les œuvres de Vervisch sont riches de références à l’art et à sa vie personnelle (lieux, questions environnementales, amis …). Les œuvres de Vervisch, il faut les décrypter, c’est une constante présence d’indices qu’il faut savoir repérer sur la toile. Le pingouin est devenu la signature de Dominique Vervisch, cet oiseau de banquise qui symbolise bien le naufrage climatique que nous subissons.

Au fil de notre visite nous distinguons dans les œuvres les références dans lesquelles nous emmène l’artiste : les lieux (paysages ou monuments de la Normandie), le climat et les paysages enneigés, nous montrent des scènes d’anticipation sur le climat, touchés par l’Anthropocène (période à partir de laquelle, l’impact humain se ressent sur le climat). Nous retrouvons souvent dans les œuvres les montgolfières que le peintre oppose aux manchots empereurs qui sont, eux, empêchés de voler.

Vervisch fait également référence aux artistes, on trouve très souvent la roue de Marcel Duchamp, le parking vertical d’Arman fait également partie des références récurrentes et puis il y a les machines spectaculaire de « Royal de Luxe » ( en référence aux fêtes du Havre), la tête de gorille de Garel qui trône dans le parc du château est également présente. Puis il y a Léonard de Vinci, Hooper, Vermer etc...

Nous avons passé un bon après midi à écouter les commentaires judicieux de notre conférencier Mickaël, une exposition à ne pas rater en ce début d’année et il faut encore souligner l’excellent accueil de ce lieu d’exposition qu’il faut voir et revoir.
pdf/dominique-vervisch-anthropocene-penguin.pdf